Nos outils

  • Analyse du jeu d’acteurs >

    L’analyse du jeu d’acteurs est une méthode interactive permettant de comprendre et analyser les jeux de pouvoir (ou d’influence) entre des acteurs liés par un enjeu donné, d’une façon rapide et efficace. Une telle analyse est cruciale pour cerner le contexte socio-économique et politique dans lequel un processus de prise de décision va se dérouler, ainsi que pour initier un dialogue avec les différents acteurs qui seront mobilisés ultérieurement dans des ateliers de concertation.

    outil Analyse du jeu d'acteurs
  • Modélisation participative >

    Un exercice de modélisation participative est une méthode permettant à un groupe de participants de développer, en commun, un « modèle ». Ce modèle correspond à la représentation que se fait le groupe d’une situation, d’un problème ou d’un système.

    Outil Modélisation Participative

    En fonction de la question traitée, différent type de modèles peuvent être développés : lien entre acteurs, dynamique des ressources, liens acteurs-ressources, processus de transformation, etc.

    La force de cette méthode est de rassembler les participants autour d’un objet commun, car co-construit. Cet objet (le modèle) sert ensuite de base pour : définir des objectifs, des alternatives, structurer des questions ou des problèmes.

  • Jeux de rôles >

    Les jeux de rôles permettent de reproduire des situations problématiques existantes ou à venir avec un groupe d’acteurs, et d’en explorer la résolution. Les participants sont placés dans une situation virtuelle de prise de décision, dans un environnement contrôlé et sans risque. Ils peuvent alors explorer des scénarios d’évolution, tester des solutions ou encore expérimenter de nouveaux modes d’interactions. Une phase de réflexion est menée à la fin du processus, permettant aux participants d’expliciter et analyser leurs choix afin d’en tirer les conclusions adéquates.

    outil jeu de rôles
  • Facilitation de groupe
    Expand/Collapse

    La facilitation est l’art et la science d’aider un groupe à atteindre ses objectifs de la meilleure façon possible. Le rôle du facilitateur peut s’apparenter à un catalyseur. Il accompagne et aide un groupe à atteindre ses objectifs tout en renforçant les relations entre les membres du groupe. Un bon facilitateur considère à la fois les besoins des individus, leurs relations et les objectifs communs que le groupe s’est fixé. Une bonne facilitation apporte une nouvelle dimension à la performance du groupe tout en préservant voire améliorant le bien-être de ses membres.

    outil facilitation de groupe
  • Evaluation de processus >

    Dans un projet participatif, il est essentiel d’évaluer les résultats obtenus, mais il est tout aussi important de connaître la façon dont le processus participatif a été conduit. L’évaluation d’un processus participatif consiste à mesurer la qualité de ce processus et la perception qu’en ont les acteurs. Ce type d’évaluation permet l’adaptation du processus en cours de route, mais il permet également d’affiner les résultats opérationnels du projet.

    outil Evaluation participative
  • ComMod >

    La démarche de modélisation d’accompagnement (ComMod) a été créée en 1996 par des chercheurs travaillant dans le champ de la gestion des ressources naturelles et de l’environnement. Depuis, cette démarche a été déployée sur de nombreux terrains en France et à l’étranger, avec des objectifs variés allant de la compréhension des dynamiques territoriales à la co-construction de plans de gestion entre différents acteurs locaux.

    outils médiation

    La spécificité de ComMod est de mobiliser la modélisation participative et les jeux de rôles afin de simuler différents scénarios d’évolution d’un territoire ou d’une ressource avec les acteurs locaux. ComMod permet ainsi à des acteurs hétérogènes de partager leurs points de vue sur un problème qui les concerne, construire une représentation partagée de la situation et rechercher collectivement des solutions. Nous utilisons donc cette démarche afin d’outiller certains processus de concertation territoriale.

  • Modélisation multi-agents >

    La modélisation multi-agents des systèmes sociaux est un paradigme de modélisation individu-centré (ou groupe social-centré). Elle permet de représenter les individus, ou les groupes d’individus en fonction de leurs intérêts ou comportements, et leurs interactions avec leur environnement. Son implémentation informatique, les systèmes multi-agents, permet de simuler le fonctionnement des éco-anthropo-systèmes en faisant des hypothèses sociales sur les individus, ou les groupes d’individus, plus sophistiquées que les hypothèses économiques classiques (dites de l’homo œconomicus). Elle rend ainsi mieux compte de la complexité de ces systèmes. Nous utilisons ©CORMAS pour effectuer cette implémentation.

    Outils Modélisation multi-agents

    Nous combinons la modélisation multi-agents avec la modélisation participative afin de structurer les jeux de rôles que nous utilisons dans le cadre de la gestion des ressources naturelles. Cette approche nous permet de représenter de façon compréhensible la complexité des éco-anthropo-systèmes et de mettre en lien le savoir profane des usagers et l’expertise scientifique. La modélisation multi-agent fait aussi partie du socle théorique de l’approche ComMod.

Ces outils ont des points communs :

  • Ils favorisent la créativité et l’expression de tous les participants
  • Ils permettent de structurer les débats et de formaliser les idées
  • Ils valorisent les différents types de savoirs et d’expériences des participants
  • Ils favorisent la construction de consensus

Pour garantir un maximum d’efficacité, nous mobilisons une communauté de pratique qui nous permet de tester la faisabilité et la pertinence des outils que nous proposons avant leur utilisation sur le terrain.